D’où nous vient cette idée?

La « Maison de Vie en Cèze » est un lieu unique de prévention santé basé sur l’éveil des 5 sens et le mouvement.
Cette approche expérimentale propose des ateliers sensoriels, moteurs, cognitifs et sur la nutrition. Variés et réguliers, ils permettent de prévenir les troubles précoces du vieillissement et des maladies neuro-dégénératives, de limiter les risques de perte d’autonomie et d’isolement à domicile. Le processus prévoit un temps d’évaluation, avec des professionnels formés et compétents, et une coordination interne pour l’organisation.

La Maison de Vie est une réponse concrète à des besoins locaux, déjà identifiés dans le projet de la Maison de Santé pluri-professionnelle de Goudargues, et constatés par les intervenants à domicile (infirmiers (res) et auxiliaires de vie, aide à domicile ….)

Ce diagnostic est confirmé par un rapport de la conférence départementale des financeurs de 2017, dont voici quelques éléments :
– la population des 60 ans et plus représente 250 000 personnes âgées à l’échelle du Gard
– 35% des personnes âgées se sentent régulièrement isolées contre 25% au niveau national
– plus de 2000 d’entre elles n’ont pas de médecin traitant.

Comment tout à débuter

Le projet de la Maison de Vie s’est construit en 4 ans et il vit grâce à toute une équipe mobilisée et active pour son territoire.

A l’origine de cette aventure, en 2015, deux infirmières, Évelyne CAMPS PRADIER et Bernadette GERAUD puis une troisième s’associe en 2018, Béatrice ROCHE et enfin Laurent BOUSQUET rejoint l’équipe. Le projet commence à être diffusé
En novembre 2018 : Semer le Bien-Être, association 1901, créée en 2017 devient le support de développement de nos activités.
Fin 2019, nous intégrons l’ancien Presbytère de Goudargues mis à notre disposition par la Mairie, un lieu exceptionnel de 170m². L’ouverture officielle de la Maison de vie en Cèze s’effectue le 27 janvier 2020.

Comment voyons-nous les choses?

Un autre type de réponse est ici envisagé et expérimenté pour retrouver, maintenir voire développer SON CAPITAL SANTÉ.
Une réponse individualisée (par l’évaluation préalable), collective dans les actions, respectueuse des besoins, des attentes, dans un cadre de vie adapté, serein, ouvert, où tout public est accueilli, car la prévention c’est AVANT d’être âgé, d’être malade, d’être handicapé… Et cela commence très tôt, ce lieu est donc aussi ouvert à un jeune public et à des actions intergénérationnelles.